Calendrier & Conseils de jardinage

Juin

Potager

Rien n’égale les laitues du jardin. Evitez la monotonie.
Choisissez-en quelques-unes qui vous permettront de faire votre propre mesclun (mot qui vient du latin « mesclare », mélanger)…

Verger

Si vous voulez une récolte de framboises qui soit à la hauteur de vos attentes gourmandes, binez, enlevez les mauvaises herbes, arrosez, puis paillez sur 10 cm d’épaisseur. Surveillez vos poiriers : si vous constatez que les feuilles jaunissent, c’est qu’ils ne supportent pas le sol trop calcaire ; il faut les arroser avec un produit anti-chlorose…

Jardin d’agrément

« Juin bien fleuri, vrai paradis » affirme un dicton. Il sera encore plus envoûtant s’il est parfumé. Quelques pistes pour qu’il embaume : les iris, notamment la variété foetidissima, qui dégagent un parfum suave et sucré, le cosmos chocolat, le séné dont les feuilles rappellent le parfum des cacahuètes, les pivoines au léger parfum citronné ; et bien sûr les roses qui offrent une palette très étendue de parfums telle « Mme Isaac Péreire », « Papa Meilland », « Sénégal ».

Ne vous laissez pas enivrer par ces parfums et n’oubliez pas de tailler les fleurs fanées et de surveiller l’état sanitaire de vos rosiers : une attaque de marsonia ou de rouille est toujours à craindre. Pour éviter le spectacle consternant de rosiers ravagés, un traitement préventif au purin d’ortie et à la bouillie bordelaise n’est jamais de trop…

Fenêtre, balcon et intérieur

Si votre terrasse est bien exposée et que vous disposez d’un bac bien dimensionné, aménagez-y un carré de fines herbes (persil, ciboulette, basilic). Essayez le clérodendron, un arbuste poussant bien en pot : il donnera tout l’été de belles fleurs pourpres et parfumées sur un feuillage panaché…

« Soleil de juin luit de grand matin.

Rende-nous nos coquelicots

Ce n’est pas parce qu’ils sont « jolis » que les coquelicots ont été épargnés par la volonté d’éradiquer à grands coups d’herbicides des végétaux considérés comme « mauvaises herbes ».

Cette fleur annuelle de la famille des papavéracées (comme le pavot, ornemental ou médicinal) fleurit en juin sur les terres fraîchement travaillées, en parti-
culier celles où ont été semées des céréales et c’est d’ailleurs parce que le coquelicot concurrencerait le blé qu’il est devenu l’ennemi des agriculteurs, peu sensibles au charme esthétique de champs colorés en rouge par une multitude de « pavots céréaliers »…

(Pour en savoir plus… veuillez-vous reporter à la page 50 de l’édition 2020).

Nos partenaires