Calendrier & Conseils de jardinage

Février

Potager

Encore frais le temps ? Ne pas s’en plaindre : « Mieux vaut un loup dans son troupeau, qu’un mois de février trop beau ». On continuera à respecter cette période d’hibernation constitutive du repos végétatif, mais le jardinier ne restera cependant pas les deux pieds dans le même sabot. Après avoir planté l’ail et l’échalote dans un sol bien drainé, on sèmera sous châssis poireaux, laitues, toutes sortes de choux, carottes hâtives. En pleine terre, si le sol s’est réchauffé, on peut semer poids et fèves et les premières laitues, en particulier la « Reine de Mai » ainsi que persil, cerfeuil et ciboulette. A la fin du mois, à l’intérieur dans une caissette ou en serre chauffée, on peut procéder aux premiers semis de tomates, aubergines et poivrons. Passez commande de variétés de pomme de terre que l’on ne trouve pas forcément dans le commerce. Si l’on a la chance d’avoir une serre, on peut planter dès maintenant, sinon il faudra patienter jusqu’au début avril. N’arrachez pas les pieds de cardon récolté en décembre. Laissez-les en place en les protégeant du froid avec de la paille, puis laissez-les se développer, en juin ils se transformeront en superbes fleurs mauves attirant insectes et oiseaux.

Verger

Plantez les arbustes à fruits rouges dans un mélange favorisant leur croissance, à base de fumier, de compost et de cornaille. Traitez préventivement à la bouillie bordelaise en particulier les pêchers. Taillez les branches anciennes des kiwis (celles de l’année précédente doivent être conservées). Taillez aussi les arbres fruitiers à pépins, c’est à dire les pommiers et les poiriers. Si votre terrain est bien exposé, pourquoi ne pas essayer de plantePHOTO 2r deux ou trois pieds de raisin de table ? Ceux qui ont déjà leur propre vigne doivent penser à la tailler.

Jardin d’ornement

Pour stimuler la croissance des tulipes et des jacinthes, on les nourrira de terreau et de compost entre les pousses. Plantez les bulbes de fin de printemps en particulier les lis. Du compost encore et toujours dans les bordures de vivaces après avoir désherbé, biné délicatement et divisé les vivaces telles les sauges les delphiniums et les plantes de rocailles (ibéris, aubriétia, alysses). Taillez les buis et essayez d’en bouturer quelques brins. Sous abri dans une serre ou dans une caissette placée devant une baie lumineuse, on fera les premiers semis d’annuelles (capucines, œillets d’Inde, pieds d’alouette). Procédez à une inspection de vos souches de dahlia qui ont hiverné à la cave ; enlevez ceux qui sont en mauvais état et passez commande de nouvelles variétés. Si vous n’avez pu le faire en novembre, plantez des rosiers dans des trous de « 40x40x40 ».  Arrosez ensuite abondamment et régulièrement. Les rosiers plantés à l’automne ne doivent pas être taillés. Par contre la taille de tous les autres rosiers pourra commencer dès la dernière décade du mois.

Fenêtre, balcon et intérieur

Si vous avez des envies irrésistibles de printemps et un balcon bien exposé, confectionnez une potée colorée avec des pensées violette, des primevères jaune vif, des pâquerettes blanche et une touffe de lierre, le tout dans un mélange de tourbe et de terreau horticole. Dans un bac que vous garderez au chaud à l’intérieur, faites vos semis de sauge, de capucine et de pétunia : c’est amusant et économique (pas besoin d’acheter des plants). Après avoir fait provision de terreau et de compost, commencent les opérations de rempotage. N’oubliez pas d’ajouter quelques centimètres de terreau en superficie des potées : les jeunes pousses des vivaces et des plantes bulbeuses ont besoin de cette nourriture.

La plante du mois : Carottes

Souvent vers la mi-février, si l’anticyclone le veut bien, l’hiver semble se mettre entre parenthèse. Profitez de cette clémence pour semer en pleine terre dans une terre riche et légère, les premières carottes primeurs en retenant plutôt les variétés adaptées au semis précoces la ‘De Luc’ ou la ‘Bayon’. Un peu plus tard dans  la saison, on retiendra d’autres variétés, telle la Nantaise, la Carentan, la Charentay ou l’une des quelques cent variétés que propose le catalogue des Graines Baumaux ( www.baumaux.com ). Les graines de cette apiacée sont fines : veillez à semer léger (une graine tous les 3cm) et ensuite éclaircir. La carotte est assez facile à cultiver mais elle poussera d’autant mieux que vous l’installerez dans une terre bien ameublie. Les carottes sont susceptibles de prendre la mouche: enrayez les attaques avec une infusion de lavande ou avec  des pièges biologiques à glu que l’on trouve en jardinerie. Connue dans l’Antiquité, inscrit au Capitulaire de Villis édicté par Charlemagne, la carotte est appréciée des consommateurs français qui en croquent 9,2 kg par an, ce qui fait de la France, avec 750 000 tonnes, le 7ème producteur mondial. Faible en calories mais riche en vitamine (A et C), la carotte est excellente pour la santé ; on dit qu’elle améliore la vision et le teint. On peut récupérer ses fanes non seulement pour faire d’excellent potages mais aussi pour préparer une décoction contre les aphtes. Sous forme d’huile essentielle, elle est tonique et régénérante.

Nos partenaires