Calendrier & Conseils de jardinage

Décembre

Potager

Quand le temps et la température le permettent, bêchez toutes les parties libres en incorporant du compost et du fumier à raison d’une brouette pour 2 m2. Quand vous bêchez, ne vous préoccupez pas des mottes : les intempéries, la succession de périodes de gel et de dégel suffiront à les briser et en attendant les vers de terre continueront leur travail…

Verger

Quand on plante un arbre, il est recommandé de le doter d’un tuteur. Au bout de deux ans, cette précaution est inutile. L’arbre est devenu assez fort pour se débrouiller tout seul. Débarrassez-le donc du tuteur. Débarrassez aussi les vieux pommiers du gui qui les parasite mais gardez-en un rameau pour vos bouquets de fête…

Jardin d’agrément

Après avoir pris soin de désinfecter votre sécateur, et de renouveler cette opération entre chaque sujet, élaguez les arbres et arbustes d’ornement, notamment ceux qui ont fleuri à la fin de l’été. Evitez de brûler les résidus – c’est d’ailleurs désormais interdit dans de nombreuses communes – mais passez-les au broyeur ou à la tondeuse pour les transformer en paillis que vous disposerez dans les plates-bandes afin de limiter la déshydratation et la prolifération des mauvaises herbes. Admirez vos hellébores : les « roses de Noël » sont les seules plantes en fleurs en ce moment…

Terrasse, balcon et intérieur

Pour compléter votre collection de plantes d’intérieur, pensez aux anthuriums dont les belles fleurs blanches en forme de coeur sont appréciables en cette saison. Si vous ne vous en étiez pas encore occupé, il est urgent de rentrer en véranda ou dans un garage tempéré toutes vos plantes méditerranéennes (géraniums, pélargoniums, bougainvilliers, mimosas)…

La patate douce

Si l’on a présent à l’esprit le fait que la pomme de terre est à l’origine un légume exotique qui s’est peu à peu fort bien adapté à nos climats, rien n’interdit de penser qu’il puisse en être de même avec la patate douce, bien que l’une (solanacée) et l’autre (convolvulacée) n’aient rien à voir sur le plan
botanique.

La « patate douce » est de ces légumes exotiques qui, dans certaines conditions climatiques, comme celle de la vallée de la Loire, commence à être cultivée en France – l’essentiel de ce qui est consommé en France étant encore importé, principalement des Etats-Unis. Ce légume peut aussi être cultivé dans les jardins de notre région, pour peu qu’ils soient bien exposés, que l’on ait de la place car il lui en faut : un bon mètre entre chaque tubercule planté (pas avant la mi-juin) qui produit d’autres tubercules de la taille et de la forme d’une grosse poire…

(Pour en savoir plus… veuillez-vous reporter à la page 88 de l’édition 2019).

Nos partenaires